Chronique Recoil - A Strange Hour in Budapest (Blu-Ray)

9 Janvier 2013
Recoil - A Strange Hour in Budapest (Blu-Ray)

Récemment vient de paraître le premier live de Recoil, projet entretenu de longue date par Alan Wilder, ex-cerveau musical de Depeche Mode, avant même son départ (ô combien bouleversant) du groupe en 1995.

Histoire de célébrer ses 25 années de bidouillage, sampling et autres joies électroniques, il décida de filmer une des nombreuses performances données entre 2010 et 2011 à l'occasion de cette tournée anniversaire, alors qu'il jouait à Budapest. Choix judicieux d'une ville aussi intrigante que l'est la musique de Recoil. Cosmopolite également, car Wilder est un musicien d'équipe qui aime partager, expérimenter, se nourrir des gens qui l'entourent et de son environnement. Cette homme est une véritable éponge qui rejette des vagues de son incroyables. On pourra donc admirer un live à l'image de son artiste : intense et éclectique. Le faible d'Alan Wilder a toujours été l'attrait au progrès et aux techniques modernes. Son travail se développe donc de manière relativement fractale, partant d'une idée morcelée pour se développer et se former selon des règles en apparence irrégulières, bien que déterminées par un esprit fabuleusement clairvoyant. Il y a quelque chose de réellement schizophrénique dans sa musique de part les frictions constantes entre la propreté d'un son clinique et limpide, la froideur de certains morceaux tel que Breath Control -délicieusement effrayant-, la rugosité des bruits et des voix, et la puissance de certains riffs et surtout des percussions -Wilder est un excellent batteur qui joue comme son coeur bat.

Son travail est un work in progress, une oeuvre d'art totale qui sollicite la musique, la vidéo, la photographie, l'écriture, tout cela dans le but de soigner ces tensions subliminales. Aussi, le live pivote autour de la performance de Recoil (avec Paul Kendall qui travaille étroitement avec Alan Wilder depuis Liquid, et qui inaugurait ici ses premières sessions live) pendant que des projections synchronisées articulent le son avec des images sciemment sélectionnées ; le tout opère et captive l'audience. La set list propose une majorité de compositions recoilesques et 3 morceaux de l'époque Depeche Mode, dont un mixé au sein d'un excellent medley Jezebel / Walking in My Shoes / Are Friends Electric. Certes, ça ne headbang pas, mais cette chirurgie fait des miracles. Le musique coule, s'épanche dans les oreilles et s'introduit même par les yeux jusque dans les recoins de l'âme ; après avoir emmagasinées des données pareils, on se met à voir, à écouter et à penser différemment. 

Le live est édité en deux éditions sur Blu-ray uniquement dont une édition spéciale 'Rouge' agrémentée d'un DVD au format deluxe digi-pack et d'un booklet de 16 pages présentant des oeuvres d'Ákos Szénási. Toutes les copies sont accompagnées d'un code qui permet de télécharger des extra sur le site officiel http://blog.recoil.co.uk. Enjoy the sound.

3942 vuesPar Dria

Articles

Recoil

Recoil

Recoil est un groupe de rock/electro fondé en 1986 par Alan Wilder, ancien membre de Depeche...

+ d'infos

Derniers articles

Chronique » Recoil - A Strange Hour in...