Chronique Heavy Metal Music - Newsted

5 Août 2013
Heavy Metal Music - Newsted

On ne peut pas dire qu'on l'attendait au tournant, mais presque ! Après un premier EP sobrement appellé Metal et résolument orienté vers un heavy aux ambiances thrash, Jason Newsted et son groupe éponyme reviennent au centre de l'actualité avec un album complet de onze titres ! Il faut dire que le début de l'aventure Newsted fut rapide pour celui qui est l'ancien bassiste de Metallica, Echo Brain ou encore Flotsam & Jetsam (si vous vous demandiez d'où venait mon pseudonyme), mais quand on porte le nom qu'il porte, il ne faut pas s'étonner de voir les maisons de disques rappliquer quand ils entendent parler de nouvelles compositions résolument metal de la part du monsieur. Bref, alors que l'EP proposait un groupe évoluant dans des sphères assez simples comme expliqué plus haut, on était en droit d'espérer peut-être un peu plus pour ce Heavy Metal Music, et c'est ce que nous allons tenter de voir à travers cette chronique. Ready ? Go ! 

Je ne sais pas vous, mais moi j'étais heureux de voir Jason fouler la Mainstage 1 du Hellfest en Juin, il faut quand même avouer que même si la musique qu'il propose reste du metal dans son plus simple appareil, et bien, on se fait quand même bien latter la tronche. Et le pire dans cette histoire, c'est qu'on en redemande ! Aucune surprise ne vous marquera quand débutera la première piste d'Heavy Metal Music, appellée Heroic Dose. Gros riff qui tâche, grosse voix qui braille, grosse batterie qui tape, le constat est déjà relativement simple, et ça s'appelle du plaisir. Les mecs ne se prennent vraiment pas la tête, nous offrent un strict minimum aux allures de chef-d'oeuvre, qui, une fois le son de vos enceintes poussé à fond, vous fera passer des moments durant lesquels l'impression d'être doté d'une force surhumaine ne vous quittera pas. On passera sur le très sympathique Soldierhead déjà présent sur l'EP sorti il y a plusieurs mois et iront plutôt nous pignoler sur le très Megadeth, As The Crow Flies, qui, en plus de ça, se paie le luxe de proposer une mini inspiration heavy rock du plus bel effet. Vous n'avez toujours pas baissé le son j'espère ? Car cet album ne s'appréciera pas avec un son bas ou moyen, ce n'est pas le but du jeu ! Ce serait clairement vous gâcher le plaisir ! Car même si on pourrait penser cet album répétitif, Newsted joue sur plusieurs tableaux, et offre des moments clairement différents, afin de ne pas plonger l'écoute dans une routine répétitive voire ennuyeuse. On remarquera donc avec plaisir l'allure clairement moderne affichée par Ampossible et Long Time Dead, qui elle, se paie le luxe de rappeller un Motörhead des débuts. 

Un excellent point aussi que cette production sauvage, incisive, faisant la part belle aux instruments, et foutrement dédiée à vous faire passer un moment déconnecté du reste du monde. Une chanson comme Above All en profite clairement pour mettre en avant des atouts rappellant à la fois du metal old-school mais également, des sonorités peut-être encore une fois un peu plus modernes. King Of The Underdogs, déjà présente sur l'EP remplit très bien son rôle et se paye probablement le droit d'être l'hymne de l'album. Inspiré et jouissif à souhait, impliquant clairement l'auditeur avec ce refrain entraînant et addictif rappelant un peu ce qu'on pouvait trouver sur un certain ...And Justice For All, cette puissance sur les refrains n'aura de cesse de surprendre. Malgré des similitudes évidentes entre les morceaux, Newsted arrive à diversifier cet album, et ce n'est pas Nocturnus qui me contredira, qui grâce à ses influences doom arrive encore une fois à relancer un Heavy Metal Music qui n'en avait pas forcément besoin. Sérieux, on dirait une collaboration entre Megadeth et Black Sabbath, et personnellement, ça me plaît, beaucoup beaucoup. Twisted Tale Of The Comet aurait tendance à me rappeller à la fois le Metallica de Death Magnetic allié à un Killing Joke, qui semble avoir clairement inspiré beaucoup de morceaux de cet album, à un degré différent à chaque fois. Kindevillusion et Futureality allient tous les éléments qu'il faut pour conclure un album d'excellente manière, sachant être sauvages et agressives, mais aussi, savoir se calmer quelques instants pour savourer un moment d'inspiration bien senti. Aussi bien senti que la mandale assénée par cet album. 

Bon, je ne vais pas vous faire un dessin si ? Heavy Metal Music est une petite perle, qu'on écoutera pour passer un moment puissant et inspiré, n'allant pas chercher très loin mais ayant le mérite d'être plus efficace que tout ce que vous pourrez trouver. Certes, je n'ai pas relevé de défauts majeurs qui auraient pu entâcher l'écoute de cet opus, pour la simple et bonne raison qu'on aime, ou on aime pas. Nous sommes face à du heavy pur jus piochant dans diverses influences afin de se métamorphoser en un peu plus à chaque fois. C'est simple et efficace, mais il est clair que si l'on ne supporte pas ce style, surtout dans son plus simple appareil, mieux vaut passer son chemin. Mais je serais étonné de vous savoir réticent, sachant que vous surfez sur un site-web qui s'appelle Louder ! Bref, malgré une petite touche répétitive qui pourra déranger si vous voulez écouter cet album trois ou quatre fois d'affilées, débranchez d'ores et déjà vos circuits et envoyez vous cette héroïque dose de vie, de puissance, de METAL ! Jason Newsted est enfin de retour, et il nous gâte ! 

1479 vuesPar Jimmy Jetsam

Articles

Newsted

Newsted

Newsted est un groupe de metal crée et mené par Jason Newsted (chant et basse), ex-bassiste de...

+ d'infos

Derniers articles

Chronique » Heavy Metal Music - Newsted