Chronique Kid Rock - Rebel Soul

13 Décembre 2012
Kid Rock - Rebel Soul

Kid Rock est probablement l'un des chanteurs les plus polyvalents  que nous pouvons trouver. Tantôt rap, tantôt métal, tantôt « rap-métal » à la RATM, ou encore folk, rock, soul, country... C'est simple : il nous a tout fait! Et aujourd'hui, après 22 ans de carrière et une maturité fraîchement acquise, il nous revient avec un très bon album pêchu, rock et country à souhait : Rebel Soul.

Relativement plus percutant que son prédécesseur Born Free, qui a tourné en boucle pendant tout mon été 2011, Rebel Soul fait office d'album blues rock « type »  et excellent, de surcroît. Ce disque est totalement rafraîchissant. Kid Rock semble heureux, vivant et joyeux : ça s'entend. Adieu le Kid Rock méga vulgaire et brutasse.. 

Toutes les chansons de l'album ont une âme et dégagent quelque chose de mélancolique et de tendre, notamment grâce à l'instrumental et à la touche du guitariste, Jason Krause. Le mixage est monstrueux, le son des guitares est très riche, rugueux et typé, mais tout en restant agréable. La voix de Kid est percutante et vibrante. Ses mots, bon, on ne va pas se le cacher... C'est du typique « pro USA » primaire. « Notre armée et nos soldats, c'est les meilleurs » , « Je suis un pro-gun et je vous emmerde » , « Dieu protège notre glorieuse nation américaine » et blablabla... C'est un peu regrettable et stéréotypé, mais ça a le mérite d'être clair et de respecter la pensée conservatrice de Kid Rock.

Sur cet album, pas de duo avec Sheryl Crow ou Bob Serger, mais seulement de bons morceaux blues rock et organiques, humbles et réellement réussis. Le petit autocollant sur la pochette veut tout dire : «  C'est pas le meilleur disque du monde, mais selon moi, c'est un CD qui se tient carrément bien et que j'ai pris beaucoup de plaisir à réaliser ».

Bon.. Passons à un rapide survol des titres :

- Chickens in the pen : On entâme calmement les hostilités. Une chanson typée soul, pleine de chœurs, c'est vraiment très sympa. Des petits licks funky sur la fin.. On a envie de taper du pied ! Ca groove.. C'est cool !
- Let's ride : C'est le single de l'album ; un bon p'tit riff au refrain assez commercial , posé et folk-rock.
- 3 CATT Boogie : On plonge dans la Nouvelle-Orléans. Un bon blues au piano, avec des touches de guitare carrément jouissives. C'est du tout bon !
- Detroit, Michigan : Une ballade bluesy avec une ligne de guitare super entraînante. Je déplore juste le refrain qui sonne un peu électronique et limite RnB.
- Rebel Soul : Un titre envoûtant et émouvant. On sent une montée en puissance jusqu'au refrain. La guitare sonne comme du bon vieux Lynyrd Skynyrd. C'est un très beau moment.
- God Save Rock and Roll : A nouveau un blues, simple et authentique, parsemé de piano et de guitare.. C'est vraiment délectable.
- Happy New Year : Le titre a beau être un peu ridicule, la chanson est efficace. Les touches de Telecaster et d'harmonica viennent rehausser cette espèce de ballade au rythme country, très plaisante.
- Celebrate : LA chanson de cet album. Une intro à la batterie qui nous rappelle Nashville Pussy ( From Hell To Texas ) et un riff de Telecaster excellent. C'est un titre très rock et vivant. Je trouve juste dommage que ça nous fasse inévitablement penser à Let's spend the night together ! Le pont à 2min20 est orgasmique... C'est tout ce qu'on aime : une grosse montée en puissance typée rock sudiste et country puis un hurlement formidable de Kid Rock qui accompagne un solo exceptionnel éclatant dans nos tympans. Mon dieu, quelle chanson !
- The Mirror : C'est une GROSSE tache dont on se serait bien passé. Vocodeur, musique électronique... Beurk. J'éviterai de disserter sur cette chanson qui se veut touchante, mais en réalité dénuée d'intérêt et profondément ennuyeuse. Il n'y a que le superbe solo qui permettra de sauver ce « machin » de l'oubli éternel.
- Mr. Rock and Roll : Une intro atmosphérique chantée par une Leona Lewis en herbe qui laisse place à des sonorités dignes des Who : C'est fabuleux. C'est plein de breaks, plein d'influences diverses, bourré de technique... J'adore. On passe de Led Zep à Lynyrd Skynyrd, de Ray Charles aux Eagles, puis de Sheryl Crow aux Rolling Stones. Ca ne peut que plaire !
- Cucci Galore : C'est la chanson typée « RATM » de l'album. C'est pas ma tasse de thé, mais c'est réussi. Le refrain est presque screamé par Kid Rock... Respect ! Ça se tient, c'est efficace et puissant... Cela nous prouve que Kid n'a rien perdu de ses origines.
- Redneck Paradise : Ah.. C'est bon, je retombe en terre connue ! Un bon petit blues, modeste et gentillet comme je les aime. Je respire !
- Cocaine and Gin : Une ballade très lente et posée. C'est pas inoubliable, mais ça s'écoute.
- Midnight Ferry : Une chanson qui clôt l'album en beauté, avec nouvelle touche de blues « kidrockifié » , à savoir, plein de chœurs, de soul, de piano, de licks de guitares country... C'est vraiment reposant et sympa. La composition est riche et prenante. On est happé par une sorte de mélancolie et le profond regret de ne pas connaître et comprendre la beauté des choses dont Kid nous parle ici.

A travers cet album, Kid Rock semble s'assagir et se calmer... Le chanteur qui nous paraissait dépravé ( l'effet « Pamela Anderson », sans doute ) se révèle plus vivant que jamais, mais plus sage et efficace. Il arrive ici à prendre un peu de recul sur sa vie et sa carrière et à mettre à profit ses années d'expérience.


Rebel Soul est donc un disque qui plaira sans doute à ceux qui ne sont pas particulièrement fans du bonhomme. Teinté de Lynyrd Skynyrd et construit à partir de vieilles guitares ruisselantes de sueur sur un fond de bannière étoilée, Rebel Soul c'est un peu la quintessence populaire de la musique américaine à laquelle des dizaines de groupes nous ont habitués depuis des dizaines d'années, que ce soit dans ses plus beaux atours ou dans ses extrêmes parfois excessifs. Kid Rock nous a pondu le parfait compromis entre Born Free et Rock n'Roll Jesus.
Allongez-vous au fond de votre vieille Cadillac, sortez une Bud, mâchouillez une brindille de foin, caressez votre 12 mm, et écoutez cet album... Je vous promets que vous aurez l'impression d'avoir une Green Card pendant une bonne heure.

1602 vuesPar La Lanterne

Articles

Kid Rock

Kid Rock

Kid Rock (de son vrai nom Robert Ritchie) est un chanteur américain né le 17 janvier 1971 à...

+ d'infos

Derniers articles

Chronique » Kid Rock - Rebel Soul