Chronique AC/DC - Live At River Plate (CD)

23 Novembre 2012
AC/DC - Live At River Plate (CD)

« AC/DC Live At River Plate : le premier album live depuis 20 ans ».
Tout le monde a du entendre ou lire cette phrase récemment, que ce soit à la télé, sur internet, dans le métro ou à la Fnac. Certains se sont dit « Wouah! C'est génial! Je fonce acheter ça! » , tandis que d'autres plus clairvoyants, à l'image de Brian Johnson (oui, oui!) se sont dit : « C'est quoi cette connerie ? On a sorti le dvd de ce même concert il y a un an et demi! C'est une blague j'espère! ». En effet.. Sony veut surfer sur la vague extrêmement rentable du Black Ice Tour, quitte à attiser la haine chez les fans, considérés visiblement comme de vulgaires moutons. Bref, malgré la polémique oppressante et légitime que suscite ce nouveau live, je me suis penché dessus, en toute objectivité, et avec un grand plaisir..

L'objet en lui-même, pour commencer, est relativement joli, même s'il faut reconnaître que les graphistes de Sony ne se sont pas foulés des masses...
« - Tiens, et si on mettait une photo d'Angus avec un logo AC/DC au dessus?! 
- Ouais, c'est une idée géniale! On pourrait même sortir cet album en trois éditions diverses, avec un logo de couleur différente pour chacune ». Ce double album renferme un livret de 24 pages, pas vraiment transcendant. La seule belle photo qui vaut le détour représente Malcolm, tout sourire, en train de jouer : c'est une vraie exclusivité. Les autres quant à elles n'ont pas de réel intérêt, d'autant qu'elles sont pour la plupart déjà connues.

Au niveau de la musique et du son, je dois avouer que j'ai été épaté. En effet, sans les images, ce Live at River Plate prend une nouvelle dimension. Le mixage est propre et un peu lisse, mais excellent. Le travail de Mike Fraser est remarquable. Les pilliers rythmiques, basse et batterie, sont très lourds, puissants, et carrés. Ils se complètent. La frappe de Phil Rudd est exceptionnelle. La caisse claire éclate littéralement dans nos oreilles. La voix de Brian est parfaite. Tantôt bluesy et claire, tantôt granuleuse, enrouée,  rauque, et pleine de coffre... Le rendu est presque trop réussi (écoutez Hells Bells ou Thunderstruck, ça vaut son pesant d'or). Concernant Angus, sa SG sort juste assez du mix pour ne pas couvrir ses compagnons. Le son est incisif, gros et vitaminé, et les notes sont bien distinctes. Le solo de Let There Be Rock en devient même carrément passionnant : je le redécouvre. Son toucher est phénoménal tout au long du live. Bref, le mixage global est très réussi. La seule chose que je déplore, c'est le sous-mixage de Malcolm. Il est comme transparent, même si c'est VRAIMENT moins choquant que dans le DVD (à nouveau, merci à monsieur Fraser).  Le son de sa Gretsch est assez petit, dénué de corps et de profondeur.. C'est un peu dommage. Jetez une oreille sur For Those About To Rock ou Back In Black pour vous faire une idée.

Bon, à part ça, il y a deux éléments de cet album qu'il ne faut pas passer sous silence, des éléments que les puristes du groupe n'apprécieront certainement pas. Tout d'abord, les chœurs sont excessivement retravaillés. Lors des vrais lives, ils étaient souvent plein de faussetés et beuglés par les voix timides et chevrotantes de Malcolm et Cliff, tandis qu'ici, on a l'impression d'entendre des refrains chantés à la perfection par des milliers de soldats de l'armée soviétique, burnés et virils. Sur Rock And Roll Train, c'est impressionnant. Personnellement, même si c'est un peu malhonnête de la part du groupe, même si ça ne reflète pas les rendus tout au long du Black Ice Tour... Bah ça ne me dérange pas. Ca sonne, c'est entraînant.. Que demander de plus? Le second élément, on ne peut pas y faire grand chose... C'est l'ambiance. En effet, certains n'aimeront pas entendre toutes les chansons du live avec en fond sonore des hurlements incessants. Ici encore, ça ne me pose pas de problème ; c'est un album live après tout! On est dans l'atmosphère d'un véritable show du 'DC. C'est du tout bon, et ça rend le concert très dynamique.

Pour résumer, le Live At River Plate est un album live excellent qui peut désormais faire office de best-of pour AC/DC, au même titre le Live At Donington ou la compilation Iron Man. Le son est incroyablement bon, le groupe est en forme, l'ambiance est unique, la joie est communicative... Donc si on met de côté la démarche légèrement cupide de la compagnie Sony, avide du pognon des millions de fans du groupe,  on peut dire que cet album est une superbe réussite qui va combler et rendre nostalgique un bon nombre de personnes à travers le monde. Faites le parfait mouton, jetez-vous dessus!

1741 vuesPar La Lanterne

Articles

AC/DC

AC/DC

AC/DC est un groupe de rock australo-britannique formé à Sydney en 1973 par les frères Angus et...

+ d'infos

Derniers articles

Chronique » AC/DC - Live At River Plate (CD)
Live-Report » Soirée de lancement d'AC/DC...